événement | Archi’terre, une médaille

« [...] André Ravéreau a reçu [...] la médaille du mérite national en guise de reconnaissance pour sa contribution à la valorisation du patrimoine culturel algérien.

À Alger, le vendredi 23 novembre 2012.

La ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, a remis la médaille du mérite national au rang de « Achir » à André Ravéreau dans le cadre de la clôture du 1er festival international de promotion des architectures de terre « Archi’terre », en présence d’architectes ayant pris part à cette manifestation et des cadres du ministère de la Culture.

Dans une allocution, Mme Toumi a mis en exergue les travaux d’André Ravéreau et son apport à la vulgarisation du patrimoine architectural algérien, notamment la vallée du M’Zab [...], classée au patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O. en 1982.

« L’Algérie demeurera reconnaissante pour toutes ces œuvres en faveur de notre patrimoine. Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a décidé, au moment où l’Algérie célèbre le cinquantenaire de son indépendance,

© Manuelle Roche / ADAGP

© Manuelle Roche / ADAGP

d’attribuer la médaille du mérite national à l’architecte André Ravéreau », a dit Mme Toumi.

Pour sa part, [André Ravéreau] qui a occupé le poste de directeur du patrimoine en Algérie après l’indépendance, s’est dit heureux de recevoir cette distinction et de se remémorer avec des étudiants algériens ses souvenirs en Algérie, notamment la découverte de l’œuvre architecturale de la vallée du M’Zab.

Le représentant du président de la République, M. Aka Mohammed Salah, a prononcé une allocution dans laquelle il a « salué les différentes réalisations de l’architecte en Algérie et sa contribution à la valorisation de certains sites culturels algériens, classés patrimoine mondial, ce qui lui a valu l’attribution de la médaille du mérite national sur décision présidentielle ».

Texte extrait de l’Algérie Presse Service (A.P.S.)

Le séminaire de formation Archi’terre s’est déroulé à l’École Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger (E.P.A.U.) sous l’égide du Ministère de la Culture d’Alger les 21 et 22 novembre 2012.

André Ravéreau en était l’invité principal, son intervention portait sur la comparaison de deux de ses constructions réalisées en terre : le centre de santé de Mopti (Mali) et les logements du Village de terre à l’Ile d’Abeau (Isère, France). La séance eu lieu le 22 novembre en fin d’après-midi et fut suivie d’un long débat.

Ce séminaire, accompagné de l’exposition « De terre et d’argile », accessible au public jusqu’au 14 janvier 2013, était organisé par Yasmine Terki.