aladar | AG d’ALADAR 2018

Le vallon du bas Cros dans ses couleurs d'automne

Le vallon du bas Cros dans ses couleurs d’automne

L’Assemblée Générale d’ALADAR s’est tenue le Samedi 10 novembre 2018. Nous nous sommes réunis dans l’atelier d’André à Raphanel plutôt qu’à la salle des fêtes de Lentillères, étant donné l’effectif réduit de l’assemblée (16 membres présents). L’après-midi s’est déroulée au coin de la cheminée, les discussions en petit comité étaient très constructives et conviviales.

Malgré la disparition d’André, l’ensemble des membres réunis n’étaient pas prêts à voir l’association disparaître. Les participants ont exprimé leur volonté d’aboutir les différents projets entrepris : la passation des archives d’André et Manuelle à une institution capable de conserver et diffuser leur travail, la publication des nombreux ouvrages entrepris par André à la fin de sa vie, et l’exposition-hommage à l’occasion du centenaire d’André en 2019.

Merci à tout ceux qui ont pu entreprendre le déplacement et à ceux qui ont manifesté leur soutien à l’association.

Déroulement de l’après-midi :

Nous avons commencé par passer en revue les actions conduites par l’association cette année (rapport d’activités), ce qui a permis de rappeler que l’association n’est pas à cours de projets :
- un hommage a été organisé à la Cité de l’Architecture de Chaillot le 12 mars ;
- un dossier de presse a été constitué suite aux demandes récurrentes des journalistes après le décès d’André ;
- un dossier de compilation des différents hommages rendus à André a été constitué ;
- les projets d’édition progressent, avec la parution prochaine de l’ouvrage sur les Mosquées qui sera publié aux éditions Parenthèses ;
- la commission documentation poursuit ses prospections pour la transmission des archives d’André et Manuelle ;
- la commission exposition a élaboré le synopsis et la scénographie de l’exposition-hommage pour le centenaire d’André qui aura lieu l’année prochaine.

Puis, chacun des participants s’est exprimé sur les perspectives d’avenir de l’association maintenant qu’André n’est plus parmi nous et que Maya avait pris la décision de quitter l’association. Malgré cette disparition, l’ensemble des membres réunis n’étaient pas prêts à voir l’association disparaître. Outre les différents projets à poursuivre, plusieurs participants ont parlé de la richesse du réseau ALADAR, et ont avancé des propositions pour conserver un espace de travail et d’échange autour de son travail.

Marta Pop, membre de la commission expo, nous a ensuite présenté le travail en cours sur l’exposition 2019, qui se tiendra à la galerie Art-Cade à Marseille (à ce sujet, nous publierons très prochainement un nouvel article). L’exposition sera articulée autour de plusieurs thèmes selon un abécédaire (à l’image du « M’Zab, une leçon d’architecture ») ; un petit jeu a permis aux participants de partager leur souvenirs et leur références en lien avec chacun des thèmes proposés.

Puis, Capucine Tournilhac nous a présenté le travail qu’elle a entrepris sur la maison de Grèce – lecture de journaux de bord de Manuelle racontant le chantier (dont quelques extraits ont donné lieu à nombreux éclats de rire), collecte des centaines de photographies et des nombreux dessins d’André et de Manuelle, etc – mis en forme sous le format d’un petit livret.

Pour terminer, Jeanne Marie, la trésorière, nous a présenté les comptes de l’exercice 2017, que nous avons approuvés. Elle a fait le point sur le budget en cours : l’association se porte bien, nous pourrons financer une partie du montage de l’exposition, mais des ressources complémentaires sont à trouver.

La présentation a laissé place aux grignotages et aux discussions informelles qui se sont prolongées jusque tard dans la nuit.

photographies JMGentilleau

événement | Hommage à la Cité de Chaillot

Le 12 mars 2018, une soirée d’hommage à André Ravéreau s’est déroulée à la Cité de Chaillot. Organisée par l’association, elle se voualit simple et conviviale, à l’image d’André.

La soirée s’ouvre sur la projection d’une vidéo dans laquelle l’architecte explique ses projets à des stagiaires de l’association.

Suivie d’une table ronde sur « La démarche in situ ».
Conversation avec :
Maya Ravéreau, architecte, fille de Manuelle Roche et d’André Ravéreau, cofondatrice d’Aladar
Fabienne et Gildo Gorza, architectes, anciens collaborateurs d’André Ravéreau au M’Zab
Jeanne Marie Gentilleau, architecte, urbaniste, cofondatrice d’Aladar
Chéhrazade Nafa, architecte et urbaniste, membre du Laboratoire Evcau, Énsa de Paris-Val-de-Seine, professeure à l’École de Chaillot et à l’Énsap de Lille
Pascal Baeteman, charpentier-maçon, ami et disciple d’André Ravéreau
Christophe Laurens, architecte, paysagiste, cofondateur du master Alternatives urbaines, Vitry-sur-Seine (ALT-U)
Olivier Troff, designer paysagiste, agrégatif à l’École normale supérieure de Paris-Saclay, ancien stagiaire d’André Ravéreau
Avec des témoignages de membres d’AladAR, émaillés d’extraits de vidéos récentes sur André Ravéreau.

Puis la projection du film sur l’hôtel des Postes à Ghardaïa, Manuelle Roche, 22 min.

Suivie d’une table ronde sur « Le rayonnement d’une pensée »
Conversation avec :
Farrokh Derakhshani, directeur du prix Aga Khan pour l’architecture, Fondation Aga Khan
Rachid Koraïchi, artiste plasticien, membre d’honneur d’AladAR
Jean Asselmeyer, réalisateur, auteur d’un film sur André Ravéreau, mai 2018
Patrick Bardou, cofondateur et directeur général des éditions Parenthèses

Modération : Francis Rambert, directeur de la Création architecturale.

Lien de l’évènement : https://www.citedelarchitecture.fr/fr/evenement/entre-engagement-et-transmission-0

événement | Hommage à André Ravéreau au DSAA de Vitry

Le DSAA alternatives urbaines (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) de Vitry/Seine à l’initiative d’un de ses professeurs, l’architecte et paysagiste Christophe Laurens, organise un événement convivial avec ses élèves en hommage à André Ravéreau, le 22 Décembre 2017 au matin dans les locaux de l’établissement.

INFORMATIONS PRATIQUES
Lycée Adolphe Chérioux,
195 rue Julian Grimau
94400 Vitry/Seine.

événement | AG d’ALADAR, le 7 octobre 2017

La dernière réunion annuelle d’ALADAR a eu lieu le Samedi 7 octobre 2017 à la salle des fêtes de Lentillères (07200), à partir de 14H. Nous nous sommes retrouvés pour ce moment d’échanges et de rencontres autour du travail d’André Ravéreau.

Merci d’être venus nombreux et à l’année prochaine !

Pour télécharger l’invitation : cliquez ici.

Décès d’André Ravéreau – Remerciements

D’abord merci pour tous les messages de soutien qui nous ont été envoyés en ce moment de deuil suite au décès d’André Ravéreau. C’est un baume au coeur de recevoir ces attentions de toutes parts.

L’association ALADAR a été fondée suite au décès de la compagne d’André, Manuelle Roche, son alliée de toujours dans sa vie et ses travaux. Il était alors question pour les amis d’André Ravéreau de l’aider à poursuivre et à diffuser son travail. Aujourd’hui qu’il est parti à son tour, il nous semble à nous, à tous les amis d’André, que, plus que jamais, sa pensée et son oeuvre doivent rester vivantes. Aussi, l’association ALADAR continue dans la voie qu’elle s’est dessinée au cours des cinq dernières années. Nous poursuivons le travail démarré aux côtés d’André, pour que l’intelligence constructive des architectures traditionnelles soit reconnue et sauvegardée.

Nos projets demeurent nombreux : édition et publication des manuscrits d’André et de ses travaux aux côtés d’ALADAR ; organisation d’expositions sur son oeuvre et sa contribution à l’architecture et au monde ; préparation d’événements locaux de diffusion et d’enseignement de sa pensée.

Plus que jamais aussi, l’association a besoin de soutien pour continuer à vivre et à défendre l’oeuvre et la pensée d’André. C’est un travail de longue haleine qui attend les membres d’ALADAR, et pour lequel nous avons besoin d’être nombreux.

Voici des liens vers le salut et l’hommage à André de plumes réputées en France et en Algérie :

http://www.telerama.fr/scenes/andre-ravereau,-passeur-et-precurseur-dune-architecture-situee,n5349251.php

http://www.lecourrierdelarchitecte.com/article_7864

http://www.lemonde.fr/architecture/article/2017/10/18/l-architecte-andre-ravereau-est-mort_5202505_1809550.html

http://www.elwatan.com/hebdo/arts-et-lettres/reverence-a-ravereau-14-10-2017-354622_159.php

http://www.algeriades.com/andre-ravereau-%D8%A3%D9%86%D8%AF%D8%B1%D9%8A/article/deces-de-l-architecte-andre

Encore une fois, merci, et à bientôt pour la relève.

Bien à vous,

le Conseil d’Administration d’ALADAR, Association Les Amis d’André Ravéreau

évènement | Prochaine AG d’ALADAR le 7 octobre 2017

La prochaine réunion annuelle d’ALADAR aura lieu le Samedi 7 octobre 2017 à la salle des fêtes de Lentillères (07200), à partir de 14H. Nous espérons vous retrouver nombreux pour ce moment d’échanges et de rencontres autour du travail d’André Ravéreau.

L’assemblée générale de l’association sera suivie d’une conférence animée par André Ravéreau, autour du thème  « De la basilique romaine à la cathédrale de Séville : l’adaptation structurelle à la condition climatique ». André  nous racontera comment ces édifices se déclinent et comment leur structure évolue sous différentes latitudes.

Nous publierons très prochainement le programme détaillé de la journée, et l’invitation à cet évènement.

aladar | Date de l’Assemblée Générale 2014

Cette année, l’Assemblée Générale d’Aladar aura lieu le samedi 11 octobre à la salle polyvalente de Lentillères en Ardèche. Tous les membres de l’association y sont conviés.
Nous vous indiquerons les horaires très bientôt.

évènement | Exposition « Latitudes clémentes par André Ravéreau » à l’école d’architecture de Lyon

photographie de Bernadette Forest ©

photographie de Bernadette Forest ©

Depuis le 13 mai et jusqu’au 13 juin 2014, l’École d’Architecture de Lyon accueille l’exposition « Latitudes clémentes » conçue et réalisée par le C.A.U.E. de l’Ardèche et présentant les réalisations d’André Ravéreau. Elle montre comment il a su servir une architecture d’un apparent dénuement, mais absolument inventive, qui dépasse en modernité tout ce que l’on peut imaginer et qui s’inscrit dans une authentique démarche du respect de l’environnement.

 

 

L’exposition est composée d’une dizaine de panneaux présentant les réalisations de l’architecte complétée par une série de ses dessins ainsi que des photographies de Manuelle Roche.

Informations pratiques : E.N.S.A. Lyon, 3 rue Maurice-Audin, 69120 Vaulx-en-Velin, du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00, entrée libre.

évènement | Conférence à l’École d’Architecture de Lyon

Le jeudi 15 mai à l’École d’Architecture de Lyon, amphithéâtre, 18h-20h, entrée libre. « André Ravéreau, construire en terre : deux projets, deux latitudes, deux programmes ; suivie d’une discussion avec Gilles Perraudin. »

- Centre de santé de Mopti (Mali), en collaboration avec Philippe Lauwers, 1970-1974, financé par le fond européen de développement, le ministère de la santé, le ministère de l’aménagement et du développement du Mali, prix Aga-Khan d’architecture 1980 ;
- Logements à l’Isle-d’Abeau, dans le cadre d’un association avec Michel Charmont, 1981-84, O.P.A.C. de l’Isère. 

 

Ces deux projets réalisés en terre illustrent la manière d’employer un même matériau sous deux latitudes différentes.
L’attention particulière accordée aux climats et aux techniques locales génère une architecture qui intègre les techniques modernes pour atteindre l’équilibre souhaité.

André Ravéreau expliquera son rapport au dessin et la nécessité qu’il a eu de penser l’architecture par le détail, c’est la réponse aux usages qui a guidé sa démarche. Il nous fera part de ses satisfactions mais aussi des difficultés rencontrées lors de la construction de ces deux projets. La présentation se poursuivra par une discussion avec Gilles Perraudin sur le métier de maître d’œuvre.

Gilles Perraudin et André Ravéreau se connaissent de longue date. Dans les années 70, Gilles Perraudin était stagiaire à l’atelier de Ghardaïa au M’zab où André Ravéreau dirigeait une équipe de jeunes diplômés et stagiaires chargés de la restauration de la ville et de quelques projets. André Ravéreau y donnait un enseignement basé sur l’apprentissage d’une culture constructive par la pratique de chantier, différent de celui qu’il avait reçu à l’école des Beaux-Arts.

chronique | Le climat méditerranéen

Après une année 2012 bien remplie, voici la première chronique dans laquelle André Ravéreau, interviewé par Maya Ravéreau, nous parle du climat méditerranéen.

© Manuelle Roche / ADAGP

© Manuelle Roche / ADAGP

Read More…

Page 1 sur 212

Archives

Catégorie