aladar | AG d’ALADAR 2018

Le vallon du bas Cros dans ses couleurs d'automne

Le vallon du bas Cros dans ses couleurs d’automne

L’Assemblée Générale d’ALADAR s’est tenue le Samedi 10 novembre 2018. Nous nous sommes réunis dans l’atelier d’André à Raphanel plutôt qu’à la salle des fêtes de Lentillères, étant donné l’effectif réduit de l’assemblée (16 membres présents). L’après-midi s’est déroulée au coin de la cheminée, les discussions en petit comité étaient très constructives et conviviales.

Malgré la disparition d’André, l’ensemble des membres réunis n’étaient pas prêts à voir l’association disparaître. Les participants ont exprimé leur volonté d’aboutir les différents projets entrepris : la passation des archives d’André et Manuelle à une institution capable de conserver et diffuser leur travail, la publication des nombreux ouvrages entrepris par André à la fin de sa vie, et l’exposition-hommage à l’occasion du centenaire d’André en 2019.

Merci à tout ceux qui ont pu entreprendre le déplacement et à ceux qui ont manifesté leur soutien à l’association.

Déroulement de l’après-midi :

Nous avons commencé par passer en revue les actions conduites par l’association cette année (rapport d’activités), ce qui a permis de rappeler que l’association n’est pas à cours de projets :
- un hommage a été organisé à la Cité de l’Architecture de Chaillot le 12 mars ;
- un dossier de presse a été constitué suite aux demandes récurrentes des journalistes après le décès d’André ;
- un dossier de compilation des différents hommages rendus à André a été constitué ;
- les projets d’édition progressent, avec la parution prochaine de l’ouvrage sur les Mosquées qui sera publié aux éditions Parenthèses ;
- la commission documentation poursuit ses prospections pour la transmission des archives d’André et Manuelle ;
- la commission exposition a élaboré le synopsis et la scénographie de l’exposition-hommage pour le centenaire d’André qui aura lieu l’année prochaine.

Puis, chacun des participants s’est exprimé sur les perspectives d’avenir de l’association maintenant qu’André n’est plus parmi nous et que Maya avait pris la décision de quitter l’association. Malgré cette disparition, l’ensemble des membres réunis n’étaient pas prêts à voir l’association disparaître. Outre les différents projets à poursuivre, plusieurs participants ont parlé de la richesse du réseau ALADAR, et ont avancé des propositions pour conserver un espace de travail et d’échange autour de son travail.

Marta Pop, membre de la commission expo, nous a ensuite présenté le travail en cours sur l’exposition 2019, qui se tiendra à la galerie Art-Cade à Marseille (à ce sujet, nous publierons très prochainement un nouvel article). L’exposition sera articulée autour de plusieurs thèmes selon un abécédaire (à l’image du « M’Zab, une leçon d’architecture ») ; un petit jeu a permis aux participants de partager leur souvenirs et leur références en lien avec chacun des thèmes proposés.

Puis, Capucine Tournilhac nous a présenté le travail qu’elle a entrepris sur la maison de Grèce – lecture de journaux de bord de Manuelle racontant le chantier (dont quelques extraits ont donné lieu à nombreux éclats de rire), collecte des centaines de photographies et des nombreux dessins d’André et de Manuelle, etc – mis en forme sous le format d’un petit livret.

Pour terminer, Jeanne Marie, la trésorière, nous a présenté les comptes de l’exercice 2017, que nous avons approuvés. Elle a fait le point sur le budget en cours : l’association se porte bien, nous pourrons financer une partie du montage de l’exposition, mais des ressources complémentaires sont à trouver.

La présentation a laissé place aux grignotages et aux discussions informelles qui se sont prolongées jusque tard dans la nuit.

photographies JMGentilleau

Archives

Catégorie